Conférence plénière - Brouhaha: enquête sur le nom contemporain

Lieu: 
R-M120 (315, rue Sainte-Catherine Est, H2X 3X2)
Date de l'événement: 
Vendredi, 25 Avril, 2014
Horaire: 
9h00 à 10h00
Participants: 

Ruffel, Lionel

Littérature générale et comparée, Université Paris VIII

Entre 2004 et 2012, la question « Qu’est-ce que le contemporain ? » est subitement devenue une des plus récurrentes dans le champ des sciences humaines, des sciences sociales et des pratiques artistiques. De Rosario à Stanford, en passant par Paris, Bruxelles, New York, Delhi, Hong Kong, Venise ou Shanghai, elle se présente comme une enquête collective et globale si bien que le contemporain semble susciter une interrogation sans fin.

Cette série irrésolue nous dit deux choses, qui peuvent paraître contradictoires.

D’une part, elle marque la fin d’un processus de substantivation. « Contemporain » n’est plus un simple adjectif qualifiant des sujets, des objets ou une époque ; un adjectif dont on a pendant longtemps moqué le manque d’épaisseur et de consistante ; il est désormais un substantif dont on questionne précisément la substance. Il dialogue ainsi avec d’autres catégories (antique, classique, moderne ou sur une autre lignée : présent, passé, futur) a priori considérées comme sérieuses, ou du moins consistantes. D’autre, part, si cette série marque la fin du processus de substantivation, il faut néanmoins remarquer que cette fin est sinon inachevable du moins inachevée. Car ce qui frappe, c’est la reprise exacte de la même formule questionnante qui signale l’échec de toute tentative de détermination univoque.

C’est pour cette raison qu’il ne peut exister de réponse définitive à la question « Qu’est-ce que le contemporain ? ». Il faut donc revenir à la pluralité presque infinie des usages du mot qui, seule, est véritablement significative. Une approche s’est proposée comme outil de cette pluralité, c’est l’archéologie du savoir.

Cette conférence, enregistrée en audio, est maintenant disponible en ligne sur le site de l'Observatoire de l'Imaginaire Contemporain.