« À la différence d’un esprit ». Compression du présent et istoricisation du roman contemporain.

Participant(s): 

Bouju, Emmanuel

Littérature générale et comparée, Université Rennes 2
Date: 
Jeudi, 24 Avril, 2014
Atelier affilié: 

Cette communication avance l’idée que la « compression du présent » (Hermann Lübbe) propre à l’élément du contemporain se traduit, entre autres, dans la fiction européenne actuelle par des phénomènes que l’on appellera d’istoricisation – correspondant à une forme de contestation du paradigme indiciaire dans l’écriture de l’histoire et au déploiement de stratégies narratives ayant en commun une volonté (ou une illusion) de reprise d’autorité. En prenant pour point de départ l’exemple du roman istorique comme fiction du témoin oculaire, on verra plus largement comment l’écriture s’inscrit ainsi, « à la différence d’un esprit » (Derrida), dans le temps auquel nous sommes assignés.

Cette communication, enregistrée en audio, est maintenant disponible en ligne sur le site de l'Observatoire de l'Imaginaire Contemporain.