Traduire l’hyperfiction : entre le code, la contrainte et la création

Responsable(s) de l’atelier: 
Lieu: 
DE-3230 (1440, rue Sanguinet, H2X 3X9)
Date: 
Vendredi, 25 Avril, 2014
Horaire: 
14h30 à 17h30
Journée affiliée: 

La traduction a ceci de particulier qu’elle est une écriture sous contrainte. C’est d’ailleurs ce qui fait sa force. Contraint par la poétique de l’oeuvre originale, les limites formelles de la langue d’arrivée, la culture du lectorat cible, les impératifs de l’éditeur, le traducteur littéraire fait son possible. Arrive la littérature numérique tramée de codes qui complexifient davantage la tâche du traducteur. La traduction de l’hyperfiction se trouve-t-elle reléguée à des routines d’ordre machinique? Ou réalise-t-elle plutôt, sous l’ajout d’une autre contrainte, numérique cette fois, un potentiel de créativité décuplé?

Liste des communications: